Close

Boubacar Diallo ‘’Grenade’’  : « prisonnier personnel du ministre de la justice », selon un haut cadre pénitentiaire 

17 mai 2018 Société

Le calvaire  du jeune Boubacar grenade Diallo détenu à la prison civile de kindia depuis le 16 mars dernier est loin d’être terminé . Privé de ses droits les plus élémentaires depuis sa détention, le jeune militant de l’UFDG, la plus grande formation politique du pays,  clame une injustice totale. Le samedi 12 mai  dernier le directeur des services pénitentiaires de Guinée M. Charles Victor Makan  s’est rendu à la prison civile de Kindia dans les environs de 11h accompagné du procureur près le Tribunal de Première Instance de Kindia, pour identifier les complices des présumés bandit assassinés à Siguiri, dont les numéros ont été retrouvé dans les portables des prévenus. Il s’agit d’un  jeune connu sous le nom Français et Sekou  Fantamadi alias dagblinda, tous originaires de Siguiri .

C’est ainsi que le jeune Boubacar grenade a profité à nouveau pour demander à M. Victor la situation de ses multiples demandes.  « tu es un prisonnier personnel du ministre de la justice, tu n’es pas un prisonnier comme les autres. Toute décision te concernant doit être validée par le ministre. C’est pourquoi pour le moment on ne peut rien pour toi »,  aurait affirmé M. Victor, directeur nationale des services pénitentiaires selon notre source.

Et pourtant,  le 23 avril dernier,   la chambre de mise en accusation a annulé toutes les charges contre Boubacar Diallo dit grenade et  demandé la reprise de la procédure à charge ou à décharge par le doyen des juges d’instructions de TPI  de dixinn.

Pour l’heure, beaucoup s’accordent à dire que  Boubacar grenade est injustement privé de ses droits

Abdoul Latif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *