Close

Cameroun, l’attaque du convoi d’un ministre fait 6 mort

13 juillet 2018 Afrique

Cameroun, au moins six morts et plusieurs blessés dans une attaque contre le convoi du ministre de la défense jeudi à Kumba, une ville de la région anglophone du Sud-Ouest.

Depuis plusieurs jours de violents combats opposent dans cette localité, les forces de défense et de sécurité et des insurgés sécessionnistes.

Des tirs ont visé le convoi du ministre jeudi au niveau de Kumba, une ville située entre Buéa et Manfe, dans la région anglophone du Sud-Ouest du Cameroun.

Cette attaque a été confirmée par le colonel Didier Baddeck, porte-parole de l’armée camerounaise.

Il révèle que « ce sont des sécessionnistes qui se sont pris aux éléments de la patrouille de balayage du convoi du ministre ».

La riposte à cette attaque déployée pour assurer la sécurité de Joseph Beti Assomo, a fait six morts côté assaillants selon un bilan non officiel.

D’autres sources indiquent que cinq militaires ont été blessés lors des échanges de tirs ainsi qu’un journaliste du quotidien gouvernemental « Cameroun tribune ».

Malgré cette attaque, le ministre a poursuivi sa visite dans la ville de Kumba, où le commissaire de la sécurité publique de la ville avait été tué lors d’un accrochage avec un groupe armé sécessionniste dimanche dernier.

La ville de Kumba est l’une des localités les plus touchées par les violences qui affectent la région du Sud-Ouest et celle du Nord-Ouest, les deux régions anglophones du Cameroun.

BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *