Close

Enlèvement d’un homme d’affaires à Conakry : une journée sans commerce à Mamou

10 décembre 2017 Economie

Suite à l’enlèvement mardi dernier, du vieil homme d’affaires El Abdourahmane BARRY  à Conakry, les actions  de solidarité se multiplient tant dans la capitale qu’à l’intérieur du pays.

Dans la commune urbaine de Mamou, d’où est originaire la victime, boutiques et magasins sont restés fermés ce samedi  09 décembre 2017, rapporte l’un des correspondants de Mosaiqueguinee.com en Moyenne Guinée.

La décision a été prise par les vieux commerçants de la ville carrefour, pour exprimer leur mécontentement face à l’insécurité galopante dans leur secteur d’activité, mais aussi marquer leur soutien à la famille d’Elhaj Abdourahmane BARRY.

«Récemment, le fils d’Elhaj Guerguedji a été enlevé à Conakry, si cette fois encore c’est un autre qui est  kidnappé, c’est très grave. C’est pourquoi les vieux marchands de Mamou et moi-même, avons décidé de fermer les marchés pour la journée d’aujourd’hui», a fait savoir Mamadou Sidibé, administrateur général du grand marché de Mamou.

Le moins que l’on puisse dire est que cette décision a été largement suivie par les commerçants de la commune urbaine, même si certains d’entre eux n’ont pas eu le choix.

«Quand tu dis à un marchand qui vit du jour au jour de ne pas venir au marché, c’est difficile à supporter. Mais comme nos chefs nous ont dit de ne pas sortir aujourd’hui, on reste derrière eux pour marquer notre solidarité à Elhaj Abdourahmane BARRY», se confie Mariame Bah, commerçante au grand marché de Mamou.

A noter qu’il y a de cela deux (2) mois, le fils d’un autre homme d’affaire avait été enlevé à Conakry.

 

 

Mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *