Close

Urgent :Une semaine de grève générale déclenchée par les syndicats

13 juillet 2018 Politique

Les secrétaires généraux des centrales syndicales CNTG-USTG et les acteurs de la société civile guinéenne ont de nouveau durci le ton, ce vendredi 13 juillet face au refus du gouvernement de revoir à la baisse le prix du carburant à la pompe. Ils ont au cours d’une réunion tenue à la Bourse du travail décliné une série de manifestations pour faire fléchir le gouvernement

Dans cet agenda, ils annoncent une journée ville morte le lundi suivie d’une marche verte le mardi 17 juillet sur toute l’étendue du territoire national. ‘’À partir de lundi nous allons continuer la grève et nous allons la durcir. La grève deviendra plus dure parce que ce gouvernement-là ne respecte pas les travailleurs’’ ont martelé les deux figures de proue des deux centrales syndicales Louis M’Bemba Soumah de L’USTG et Amadou Diallo de la CNTG

Une position largement soutenue par la société civile. ‘’Pour la société civile guinéenne les rancœurs, les intrigues, les mésententes, sont derrière nous. Le peuple comprendra qu’il y a des soldats qui ne rendent compte qu’à Dieu et qui sont prêts à nous défendre jusqu’à la victoire’’ a renchérit Dansa Kourouma, président du CNOSCG.

Reste à savoir si l’exécutif tentera de calmer les ardeurs en ramenant le prix du carburant à 8000 GNF le litre, pour éviter que la situation ne s’enlise. La dernière grève dans le secteur de l’éducation hante encore les esprits

Accentguinee. Com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *